Minerais

Projets d'exploration et de développement

La SMB est détentrice d’un permis d’exploitation, attribué par l’Etat Congolais sous le numéro PE 4731, de plusieurs importants lots de terrains riches en gisements de tantale. Une partie du site est exploitée conjointement avec une cooperative de creuseurs artisanaux dont la SMB perçoit, selon un accord , la totalité du concentré de pentoxyde de tantale (Ta205) produit par ces sous-traitants. La société procède ensuite au traitement et à la vente du minerais aux industries.

Tantale

Le tantale est un métal rare résistant à la corrosion et extrêmement résistant à la chaleur et à l’usure. Ajouté aux métaux pour créer des superalliages, il est inestimable pour l’industrie aérospatiale. Ses propriétés le rendent aussi important dans le domaine médical pour des utilisations telles que l’équipement de laboratoire. Plus important encore, le tantale est une composante essentielle de l’industrie électronique, utilisée avant tout dans la création de condensateurs au tantale, que l’on trouve dans les téléphones portables, les lecteurs de DVD, les ordinateurs et de nombreuses autres applications. Il représente plus de la moitié de la consommation mondiale de tantale.

MARCHÉ ACTUEL

Le tantale est un minerais de grande valeur dont la demande a culminé pendant la bulle Internet de 2000 et a atteint environ 2 300 tonnes. La demande des dernières années a été plutôt faible et se situait entre 1 600 et 1 700 tonnes entre 2005 et 2007. Le pic récent de la demande remonte à 2008, année pendant laquelle environ 1 855 tonnes ont été consommées. Le ralentissement économique mondial a eu un impact majeur sur la demande de tantale, qui a chuté de 40% en 2009 pour atteindre 1 125 tonnes. Aucun segment du marché du tantale n’a été épargné, bien que les baisses individuelles aient varié considérablement (23% à 49%). La reprise a été forte en 2010, avec une consommation estimée à 1 765 tonnes, avant le ralentissement du marché en 2011. Un retour à une croissance lente mais régulière de la demande est probable à partir de 2013, avec un niveau d’environ 2 000 tonnes potentiellement atteint en 2016 (source: Mining Metals Trade Association).

Cassitérite

La cassitérite, avec près de 78,8% d’étain à l’état pur, est le principal minerais qui livre l’étain en République Démocratique du Congo. Les alliages d’étain avec Zn, Al, Si, Sb, etc. servent essentiellement dans les réacteurs. Toutefois, l’essentiel de la production d’étain est utilisé pour la fabrication des boites de conserves, de boissons sucrées, les casseroles, etc. On le retrouve aussi dans pas mal d’outils et instruments courants tapissant la vie moderne : appareils électroménagers, automobiles, machines diverses, les dentifrices, etc.

Wolframite (comptoir à Bukavu)

La Wolframite est un minerais composé principalement de tungstène où ses alliages sont utilisés pour les filaments de lampes électriques, les tubes de télévision, les éléments chauffants pour les fours électriques et les applications spatiales, missiles. Le carbure de tungstène est un composé important dans les industries métallurgiques, minières et pétrolières. Les alliages tels que l’acier rapide, la cristite et la stellite, utilisés dans les outils à grande vitesse, contiennent du tungstène.

Tourmaline (à venir)

La SMB a récemment découvert des gisements de tourmaline dont nous venons d’acquérir les permis d’exploitation. Une étude est en cours pour estimer la capacité de production.