• Société Minière de Bisunzu

Category Archives: presentationfr

Politique des genres

GENDER POLICY

SCOPE 

This policy applies to the Bisunzu Mining Company (“SMB”) and its subsidiaries. SMB communicates this policy to its suppliers.

GOAL

At SMB we are focused on diversity. We know that consulting with, and employing, diverse people gives us access to a range of perspectives to make the best decisions about how to operate and grow our business. Our aim to build an environment where all differences are valued extends to how we work with our external stakeholders. Gaining representative viewpoints from both men and women in local communities maximises the likelihood of us having a positive sustainable impact and helps us to minimise our risk and exposure as an investor.

SMB is committed to inclusiveness and equality across all societal groups including ethnic minorities, migrants, landless people, HIV infected and all other vulnerable or marginalized groups. The practical management implications concerning inclusiveness and gender integration raised in this guide will be applicable to all these groups. Responding to the diversity of our stakeholders and integrating gender considerations into our communities work is critical. We need to ensure that the benefits of our investments in the different countries in which we operate are accessible to the full spectrum of community. This means women and men, girls and boys must benefit, in particular, the most vulnerable. We must also ensure that decisions regarding the manner and nature of our contribution to economic, social and infrastructure developments consider the desires of all groups in the local community – recognizing that there may be a large diversity of views and concerns among women and men. With its practical orientation, we hope that this guide will be a useful reference for SMB’s communities practitioners, and for educating our businesses more broadly. It is relevant for employees at various levels – from operations through to specialist areas, such as Human Resources and Procurement, to better incorporate gender considerations into their planning and programming.

DEFINITIONS 

ARTICLE 5 alinéa 2 Any natural person of Congolese nationality, except the pregnant woman, who wishes to engage in the artisanal mining of mineral substances throughout the national territory, can not do within the framework of an approved mining cooperative, according to The Provisions of the present Code and whose subordination to the holding of an operator’s card is artisanal.

POLICY

In accordance with Chapter 4 paragraph 40 of the OECD Due Diligence Guidance for Responsible Supply Chains of Minerals from Conflict-Affected and High-Risk Areas (3rd Edition): “[…] companies must respect the human rights that have marked categories or populations that deserve special attention, since they have had a negative impact on these rights. In this context, United Nations instruments have clarified the rights of indigenous peoples; persons belonging to national or ethnic, religious and linguistic minorities; women; children; disabled people; migrant workers and their families. In line with our responsibility for due diligence on the supply chain, SMB Sarl is vigilant and estimates the severity of the risk of pregnant women, as recommended by the OECD.

Consider the work between SMB Sarl and other mining partners and the National and International Civil Society (Children Voice, ASSODIP, ETN and Pact / iTSCI) since 2016 gender policy on its mineral supply chain,

Specifically:

  • Appointing a “gender champion” – a company representative charged with addressing women’s concerns
  • Ensuring that women are able to discuss their ideas, issues and needs without interference, and that these issues are addressed.
  • Training community personnel/facilitators in participatory and gender sensitive methodologies, and rights and advocacy based approaches.
  • Employing personnel of both genders at similar levels of responsibility and authority
  • Holding meetings in convenient locations at suitable times for community women (Providing transport to meetings/activities)
  • Ensuring easy, convenient access to water and sanitation in the site
  • Support the community creating its own structures and organisations, such as permanent committees, to
  • facilitate project sustainability and to institutionalize the role of women as well as men in local public life

Updated: February 2019

Management

Politique de la chaîne d’approvisionnement (mise à jour: Février 2019)

Politique de la chaîne d’approvisionnement

Nous, Société Minière de Bisunzu (SMB), reconnaissons les risques d’impacts négatifs pouvant être associés à l’extraction,  au commerce,  à la manipulation et à l’exportation des minerais provenant des zones de conflit et à haut risque et comprenons que nous avons la responsabilité de respecter les droits humains et de ne pas contribuer aux conflits. Nous reconnaissons en outre l’importance de la transparence dans les chaînes d’approvisionnement en minerais et l’impact positif sur le développement local de l’investissement responsable dans les projets miniers artisanaux et à petite échelle.

Nous nous engageons à adopter et à mettre en œuvre la politique d’approvisionnement responsable des minerais suivants:

  • Nous adhérons pleinement au standard de traçabilité tel que défini et recommandé par l’OCDE, la CIRGL et le Gouvernement Congolais afin de refléter les exigences de la diligence raisonnable, parmi tous les acteurs en amont de la chaîne d’approvisionnement.
  • Nous nous engageons à mener nos activités en totale conformité avec toutes les lois et réglementations nationales, régionales et internationales en vigueur applicables.
  • Nous nous engageons à maximiser la transparence en ce qui concerne notre chaîne d’approvisionnement et nos activités.
  • Nous payons tous les impôts, frais et redevances liés à l’extraction minière, au commerce et à l’exportation des minerais provenant des zones de conflit et à haut risque. Nous nous soumettons aux audits conformément aux principes énoncés dans l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE).

Engagement aux principes du Guide OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsables en minerais provenant des zones de conflit ou à haut risque 

Nous procédons à une vérification permanente et proactive de nos chaînes d’approvisionnement en minerais du point d’extraction au point d’exportation conformément au Guide OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsables en minerais provenant des zones de conflit ou à haut risque.

  • Nous confions l’autorité et la responsabilité aux cadres supérieurs possédant les compétences, les connaissances et l’expérience nécessaires pour superviser le processus de diligence raisonnable de la chaîne d’approvisionnement;
  • Nous assurons une responsabilité interne en ce qui concerne la mise en œuvre du processus de diligence raisonnable de la chaîne d’approvisionnement;
  • Nous communiquons les résultats des évaluations des risques de la chaîne d’approvisionnement  aux comité locale de suivi dans la mine, au comité provincial des activités minières et aux autres parties prenantes;
  • Nous reconnaissons que le rôle des forces de sécurité publiques sur les sites miniers et/ou les zones avoisinantes et/ou le long des voies de transport devrait être uniquement de faire respecter la loi, de protéger les personnes et leurs biens (y compris les droits humains), de maintenir la sécurité des installations et la protection du site minier ainsi que les voies d’évacuation (transport) de l’extraction jusqu’à l’exportation afin d’éviter toute interférence ou commerce illégal.
  • Lorsque nous ou toute autre entreprise/organisation dans notre chaîne d’approvisionnement contracte des forces de sécurité publiques, nous nous engagerons et  exigerons que ces forces de sécurité soient engagées conformément aux Principes Volontaires sur la Sécurité et les Droits de l’homme. En particulier, nous soutiendrons des mesures pour adopter des politiques de dépistage afin de garantir que les personnes ou les unités des forces de sécurité connues pour être responsables de violations flagrantes des droits humains ne soient pas recrutées.   
  • Nous nous engageons à éviter toute action contribuant au financement des conflits. En particulier, nous ne tolérons pas et nous nous engageons à éliminer :
    • Tout soutien direct ou indirect aux groupes armés non étatiques et aux forces de sécurité publiques qui:
      • Contrôlent illégalement des sites miniers, des voies de transport, des points de commercialisation ;
      • Taxent ou extorquent illégalement de l’argent ou des minerais aux points d’accès aux sites miniers, le long des voies de transport ou aux points de commerce des minerais ; et/ou
      • Taxent ou extorquent illégalement des intermédiaires, des exportateurs ou des acheteurs internationaux.
    • Nous considérons le «soutien direct ou indirect» comme incluant, sans s’y limiter, l’approvisionnement en minerais auprès, ou le versement de paiement, ou la fourniture d’une assistance logistique ou matérielle à l’intention de groupes armés non étatiques, des forces de sécurité publiques ou privées. 

Engagement pour la lutte contre le blanchiment d’argent et la lutte contre le financement du terrorisme

Nous soutenons les efforts et prenons des mesures pour contribuer à l’élimination effective du blanchiment d’argent dans les situations où nous identifions un risque raisonnable de blanchiment d’argent résultant ou lié à notre chaîne d’approvisionnement et de nos activités.

  • Nous ne ferons pas affaire avec les segments de clientèle suivants:
    • Personnes figurant sur les listes officielles de sanctions ;
    • Personnes indiquant une implication possible dans des activités criminelles, sur la base des informations disponibles à leur sujet ;
    • Personnes avec des entreprises dans lesquelles la légitimité de l’activité ou la source des fonds ne peuvent être raisonnablement vérifiées;
    • Les personnes refusant de fournir les informations ou documents requis;
    • Entités dont l’actionnariat et la structure de contrôle ne peuvent être déterminés.

Engagement à lutter contre la corruption

  • Nous n’offrirons, ni promettrons ni accorderons des pots de vin et nous résisterons aux sollicitations de pots de vin aux fins de cacher ou de masquer l’origine des minerais, de faire de fausses déclarations concernant les taxes, les droits et les redevances versés aux gouvernements pour l’extraction, le commerce, le traitement, le transport et l’exportation de minerais;
  • Nous interdisons la corruption dans toutes les pratiques commerciales et transactions effectuées par notre société et/ou organisation et par des agents agissant au nom de notre société et organisation ;
  • Nous nous engageons à établir et mettre en œuvre des systèmes pour gérer les risques de corruption dans notre entreprise et/ou organisation ;

Nous ne collaborons pas avec les fournisseurs en amont et en aval de la chaîne lorsque nous identifions un risque raisonnable qu’ils :   

  • N’ont pas les licences, accords, permis ou autorisations requis qui sont valides, à jour et couvrent toutes les opérations de la société ou de l’organisation ; et/ou
  • S’approvisionnent ou sont liés à une partie qui commet de graves violations des droits de l’homme; et/ou
  • Fournissent, ou sont en train de s’approvisionner auprès de, ou liés à, toute partie qui soutient directement ou indirectement des groupes armés non étatiques et aux forces de sécurité publiques ou privées engagées dans les activités illégales décrites ci-dessus ; et/ou
  • Ne s’assurent pas que tous les minerais sont entièrement traçables du puits à la fonderie, et/ou
  • Les conditions de travail constituent une menace imminente pour la vie des employés, des sous-traitants ou des visiteurs.

Conformément à notre position spécifique d’acteur en amont dans la chaîne d’approvisionnement, nous nous engageons à collaborer avec les fournisseurs et les parties prenantes concernées pour concevoir, adopter et mettre en œuvre un plan de gestion des risques pour tous les risques raisonnablement identifiés dans les standards de l’OCDE. Nous nous engageons à surveiller et suivre régulièrement la performance des fournisseurs en amont de la chaîne en vue de prévenir ou d’atténuer ces risques par des mesures prises dans des délais raisonnables. Nous suspendrons ou cesserons de collaborer avec des fournisseurs après des tentatives infructueuses d’atténuation.